Qui suis-je ?

Frédérique Séguy

Éducatrice spécialisée                                                                                         Consultante et Praticienne en Intégration des Réflexes Archaïques  RMTI®    Accompagnante en Éducation Psycho-corporelle                                          Maman de 2 enfants

Mon Parcours

Je suis éducatrice spécialisée, Diplômée depuis Juin 2009.

Avant cela je me suis investie dans de nombreuses associations en tant que bénévole ou dans des actions bénévoles, pendant mon adolescence et mes années d’étudiante :

  • Accompagnante bénévole auprès de personnes en situation de handicap dans un centre équestre;

  • Deux missions humanitaires au sein de mon Lycée : la première était d’accompagner et de s’occuper de personnes en situation de handicap lors du Rosaire à Lourdes, la deuxième était auprès de personnes sans domicile fixe , pour favoriser leur autonomie, leur proposer un temps de répis, leur redonner un peu de dignité humaine et recréer du lien social, dans une maison prêter par la mairie;

  • Soutien scolaire dans une association de quartier et mise en place d’un atelier autour de la lecture pour les enfants en échec scolaire;

  • Bénévole à SOS Amitié.

Par ailleurs, j’ai également été animatrice de séjours adaptés, pendant deux étés avec l’association l’Union Française des Centres de Vacances. J’accompagnais et organisais des activités pour des adultes en situation de handicap.

Tout cela m’a conforté dans mon désir de devenir éducatrice spécialisée.

J’ai effectué mes stages de formation d’éducatrice spécialisée :

  • En Centre de Soins Spécialisé pour Toxicomanes (CSST) auprès de personnes toxicomanes. J’ai également pu aller observer ce public, dans des prises en charge spécifiques avec des méthodes alternatives au Quebec;

  • En prévention spécialisé auprès d’adolescents et/ou de leurs parents dans un centre de prévention spécialisée;

  • En Maison des Adolescents (CASITA) auprès d’adolescents en souffrances psychiques, en difficultés suite à des problèmes familiaux, à des troubles du comportement alimentaire ou à des tentatives de suicides, mais aussi auprès d’adolescents sans papier.

Une fois diplômée j’ai souhaité travailler dans un lieu que je n’avais pas encore expérimenté et j’ai choisi l’Institut Médico Éducatif. L’IME fonctionnait sur une approche psychanalytique.

J’étais responsable d’un groupe de 5 enfants âgés de 5 à 8 ans. Les enfants avaient différentes pathologies : trisomie, troubles du spectre autistique, trouble envahissant du développement, psychose, déficience intellectuelle, troubles de la communication…

Toujours à la recherche de méthodes de travail permettant aux enfants d’acquérir de l’autonomie et des compétences scolaires, je me suis intéressée à d’autres méthodes pédagogiques.
J’ai commencé par mettre en place des ateliers autonomes se basant sur la pédagogie Montessori et j’ai suivi la formation d’Assia Olivereau, Pédagogie Montessori adaptée au handicap afin de pouvoir l’appliquer au mieux.

Lors du congrès Autisme France 2013, j’ai pu découvrir les méthodes de l’ABA , Teacch et le système de communication par images PECS. Tout ceci m’a fait prendre conscience qu’un autre travail était possible pour mieux accompagner les enfants en situation de handicap, qu’il soit TSA ou non.

J’ai souhaité profité de mon congé parental pour suivre notamment les formations Pecs et ABA fonctionnel.

Ces formations m’ont permis de me rendre compte de la pertinence et de la nécessité des méthodes comportementales dans l’accompagnement de certains enfants. L’IME n’acceptant pas ces méthodes de travail, il ne m’était pas possible d’y appliquer mes nouvelles acquisitions.

Assia Olivereau m’a encouragé à me lancer en libéral. J’interviens donc au domicile des parents depuis Septembre 2015.

Toujours dans le soucis d’améliorer et compléter ma pratique, de diversifier mes méthodes de travail pour accompagner au mieux les enfants et leur famille, je me forme régulièrement.

Aux grès de mes échanges avec des partenaires, et notamment d’Assia, j’ai découvert les Réflexes Archaïques. Une vraie révélation pour moi. Tout d’abord, j’y allais pour apprendre une nouvelle approche pour les enfants que j’accompagne, mais j’ai en définitif découvert une approche qui m’a fait du bien. J’ai pu mesurer et expérimenter personnellement cette méthode,  mais aussi sur mes enfants et mon entourage. Je me suis formée auprès de Claire Lecut, consultante et instructrice en RMTI, et de Moira Dempsey créatrice de la branche RMTI. Ces formations en réflexes m’ont donné envie d’approfondir mes formations, notamment en Brain Gym  et en Touch For Healt. Des méthodes qui se complètent.

Je commence également à me former en Bal A Vis X auprès de Jane Oliver et Bill Hubert.

La découverte des ces méthodes m’ont fait comprendre la puissance que cela pouvait avoir pour vivre dans un « mieux-être », pour faciliter les apprentissages chez les enfants…

C’est pourquoi j’ai décidé de faire de ces pratiques mon activité principale en proposant des accompagnements individuels, des séances collectives auprès de tout public.

Vous trouverez plus d’informations sur ces méthodes dans les différents onglets.

D’autre part, la maternité m’a également permis de voir la grossesse, l’accouchement, et l’éducation des enfants d’une manière bien différente de ce que je pensais. Comme je le dis souvent « avant d’avoir des enfants on a des principes, après, on a des enfants ». Dès mon désir de maternité j’ai fait le choix de vouloir un accouchement physiologique, sans péridurale, dans une maternité ouverte à mon projet de naissance. Pour mon deuxième accouchement, j’ai fait le choix de n’être suivi que par un sage femme en libéral, et d’accoucher en plateau technique, c’est à dire, accoucher dans une maternité, mais seulement avec mon conjoint et mon sage femme. J’ai aussi fait le choix d’avoir le moins d’actes médicaux possible, cette sur médicalisation que l’on fait croire obligatoire aux futures mamans, mais qui ne l’est pas.

Je voulais être maître de ma grossesse, de mon accouchement et impliquer pleinement le papa.
Je mène donc un combat pour que les femmes reprennent confiance en elles, en leur capacité d’accoucher physiologiquement. D’autant plus quand on sait qu’un accouchement physiologique permet davantage au bébé de développer correctement ses réflexes.

Cela m’a tout naturellement emmené vers l’allaitement, une continuité naturelle, vers la diversification menée par l’enfant (DME), la motricité libre, le portage, le maternage.
Je suis depuis plus de 2 ans bénévole en soutien en allaitement. En Mars 2017 j’ai cofondé l’association L’allaitement Tout un art, dont j’ai été également Lact’aidante bénévole pendant 2 ans.
Dorénavant, je reçois à mon domicile toutes les mamans qui ont besoin d’informations et d’accompagnement.

Prochainement je mettrai en place des ateliers autour des Réflexes Archaïques et la grossesse, l’accouchement, l’allaitement.

Écrit par Frédérique Séguy